东营| 阜平| 祁东| 柘城| 扶沟| 来凤| 交城| 界首| 金湖| 南芬| 泾川| 鄂州| 巴里坤| 和林格尔| 黑龙江| 名山| 临猗| 独山| 巫溪| 金昌| 泽州| 嘉鱼| 太白| 阿鲁科尔沁旗| 滴道| 蕲春| 息烽| 仪陇| 工布江达| 木垒| 五原| 通榆| 赤壁| 宾川| 翠峦| 卓尼| 绿春| 萨迦| 满洲里| 鹰手营子矿区| 都匀| 新民| 沙坪坝| 小河| 金口河| 东乡| 内黄| 定边| 铜山| 贵港| 临朐| 松江| 炎陵| 宝鸡| 海门| 营山| 云林| 德钦| 岚皋| 格尔木| 米易| 四方台| 沧源| 尚志| 喀什| 独山子| 永宁| 泰宁| 久治| 万州| 佛坪| 内蒙古| 蛟河| 丘北| 屯留| 临夏县| 永善| 措美| 常宁| 大同县| 科尔沁左翼后旗| 古冶| 巴中| 带岭| 莒县| 调兵山| 富川| 巴林左旗| 丹阳| 阳谷| 石林| 广平| 新城子| 塔什库尔干| 山阴| 庄河| 绥棱| 大荔| 曲阳| 上饶县| 安图| 凤山| 孟村| 临西| 台山| 威海| 漾濞| 镶黄旗| 安西| 通城| 中牟| 万全| 黎平| 兰西| 汾阳| 延寿| 罗源| 伊吾| 海伦| 蚌埠| 怀安| 石家庄| 连南| 深泽| 阳泉| 涠洲岛| 阆中| 户县| 龙岩| 连云区| 七台河| 上饶市| 张家界| 珠穆朗玛峰| 鄂尔多斯| 鄄城| 陈仓| 永城| 牟定| 丹江口| 北票| 塔城| 定陶| 石柱| 鹰潭| 奎屯| 上饶县| 常州| 电白| 渑池| 肃宁| 桐柏| 班戈| 宣威| 永州| 义县| 威信| 钦州| 连城| 本溪满族自治县| 弥渡| 贵池| 扎囊| 上蔡| 广饶| 田林| 都安| 宁强| 乡宁| 拜城| 九龙坡| 安新| 奉贤| 米林| 托克逊| 合水| 沐川| 永丰| 北海| 丹江口| 临县| 当雄| 友好| 滨州| 团风| 麻城| 汉口| 都匀| 太谷| 亳州| 阳朔| 旌德| 定兴| 景县| 清镇| 永丰| 成武| 礼泉| 罗江| 双城| 伊通| 谢家集| 雁山| 永宁| 闻喜| 南安| 嘉祥| 兰州| 赤峰| 桐梓| 南芬| 当涂| 青阳| 阜南| 双阳| 鄂托克前旗| 枝江| 黄石| 清远| 周至| 博罗| 江华| 南沙岛| 常宁| 福山| 晋中| 绥德| 沁水| 射阳| 宁陕| 平南| 梁河| 吉安县| 建德| 五营| 鄂托克前旗| 罗山| 尤溪| 类乌齐| 金平| 沙洋| 湘潭市| 静海| 陆良| 乌拉特后旗| 民和| 清涧| 台湾| 铁岭县| 北川| 宣化区| 比如| 湘阴| 濉溪| 仙游| 门头沟| 青冈| 惠来| 独山子| 文水| 达孜| 滦平| 珠海| 贵池| 百度

美媒:“美国优先”或导致美元被踢下神坛

2019-05-24 07:36 来源:第一新闻网

  美媒:“美国优先”或导致美元被踢下神坛

  百度演奏前,张海峰虽然早就将程序牢记在心,仍心弦紧绷。位于最高一层的圣殿面向东南西北四个方向。

她们当中,最小的四五岁,最大的不过二十出头,几乎都是在当地出生长大的“华二代”“华三代”。扶贫是吹糠见米的工作,容不得玩虚功。

  ”上海财经大学公共政策与治理研究院院长胡怡建认为,贸易战会发展到什么程度,要看美国走到哪一步。尽管我们党在各个方面都取得重大成就,但在新时代依然有很多工作需要全党努力,特别是需要通过科学的法规制度体系保证党长期执政和国家长治久安。

  感念父母的生养之情,牵着父母的手,慢慢前行;感念父母的教育之恩,从父母手中接过家风家教家训,继续传承……而这,也是“你有多久没牵妈妈的手了”主题活动的目的所在,在铭记中感恩,在感恩中传承。上述血源缺口问题,都离不开制度性求解。

某种程度而言,影片做到了。

  “中美贸易的重要性不容忽视,符合规范的公平自由贸易理应得到支持。

  这是中国古代“鱼烂而亡”的典型例子。(责编:冯粒、袁勃)

    依托效能监管系统,指挥中心建立了“日扫描、周调度、月通报、季分析、年考评”工作机制和首问负责、投诉问责、倒查追责的全链条责任追溯体系。

  幸运的是,他赶上了新时代。(翁一)[责任编辑:王营]

  她运用三元杂交技术改良黄牛品种,不仅实现了四道荒沟村黄牛改良零的突破,还使桦郊乡黄牛改良覆盖率达到100%。

  百度这“四个不容易”深刻揭示了政党执政的普遍规律,也深刻阐明了政党执政面临的执政考验。

  ”商务部新闻发言人说,关于301调查,中方已经多次明确表明立场。”  “中文已经成为我们许多泰国学生学习外语时的最优先选项。

  百度 百度 百度

  美媒:“美国优先”或导致美元被踢下神坛

 
责编:
french.xinhuanet.com
 

美媒:“美国优先”或导致美元被踢下神坛

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2019-05-24 à 17:25
百度 但此次演奏者只有8名小号手、8名长号手和两名军鼓手,一字排开。


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

 
分享
Genève: un "jaguar buvant de l'eau"
Genève: un "jaguar buvant de l'eau"
Photos - Semaine de la mode de Portugal
Photos - Semaine de la mode de Portugal
Nouvelles photos de Zhang Li
Nouvelles photos de Zhang Li
Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
Nouveau shooting de l'actrice Lin Yun
Nouveau shooting de l'actrice Lin Yun
Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi
Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi
Des champs de fleurs de colza à Hanzhong
Des champs de fleurs de colza à Hanzhong
Le Zoo de Budapest accueille deux ours polaires
Le Zoo de Budapest accueille deux ours polaires
Retour en haut de la page

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" apporte de nouvelles opportunités pour le développement du monde

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-05-24 à 17:25


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011100001360119291
技术支持:赢天下导航